> Accueil Découvrir > Art et histoire > Formes et matériaux

Formes et matériaux

DE LA PIERRE DE TAILLE AU MOELLON

pierres-de-tailleTirant son origine des dépôts de sédiments marins du Miocène, le calcaire était exploité dans de nombreuses carrières. Facile à travailler, il a permis la construction de bâtiments soigneusement appareillés avec parfois un décor sculpté.
calcaire_coquilleL’expansion viticole de la deuxième moitié du XXème siècle a nécessité la construction de nombreux chais et d’une multitude de maisons vigneronnes ; on préférait alors utiliser le moellon pour la construction et l’on réservait l’usage de la pierre de taille pour l’encadrement des baies et le décor sculpté.

LES FOURS A CHAUX

fourProfitant de la présence du basalte résistant à de fortes températures et du calcaire abondant, de nombreux fours à chaux furent construits non loin de la coulée de basalte ; les chaufourniers fabriquaient de la chaux pour amender les sols et du calcaire pour la construction.
La chaux était aussi l’un des principaux composants du stuc et de la gypserie. Cependant, au milieu du 19ème siècle, l’apparition du ciment va conduire à la disparition progressive de la chaux au profit des liants artificiels. Pourtant, dans notre région, certains fours à chaux vont être utilisés jusqu’au milieu du XXème siècle.
La chaux a donné son nom au village de Caux.

LE BASALTE DANS LA CONSTRUCTION

Difficile à tailler, le basalte a été utilisé pour la construction sous la forme de moellons ; Le basalte est aussi présent dans les murets et les capitelles ; il provient alors de l’épierrement des parcelles cultivées.

caladeDans les villes et villages, les calades servent de revêtement de sol dans les rues, les cours ou les écuries. Le basalte est parfois mêlé à des galets pour former des décors polychromes.

LE BOIS, LE FER, LE PLÂTRE

le-bois-le-fer-le-platreMatériau rare donc cher, le bois a un usage limité. Au XVème siècle, les planchers aux poutres moulurées étaient parfois peints : blasons, animaux fantastiques, scènes de la vie quotidienne s’y côtoyaient. Les plafonds de bois peints du XVIIème siècle sont encore nombreux. Les portes d’entrée et leurs encadrements de pierre reflètent, à cette époque, le statut social des propriétaires.

heurtoirOrnées de heurtoirs et d’entrées de serrures découpées, elles reflètent l’art du menuisier et du serrurier. Au siècle suivant, ce dernier passe maître dans le décor des balcons : courbes et contre-courbes, fleurons, pistils, feuilles dorées témoignent à Pézenas d’une maîtrise technique rare en Languedoc. Moins visibles, les décors de plâtre ou gypseries agrémentent les pièces d’habitation devenues plus intimes : trophées, plafonds moulurés, hottes de cheminée décorées se multiplient.

Partagez