> Accueil Découvrir > Oenotourisme > Découvrir le vignoble…

Découvrir le vignoble…

  • 8 - Vignobles © Ariel Gamzon
  • 9 - Vignobles © Ariel Gamzon
  • 8 - Vignobles @ Jacques André
 

26siècles d’histoire ont façonné notre territoire. Les Grecs y ont implanté la vigne et les Romains l’ont développée. Ici les paysages, l’urbanisme, l’architecture, l’économie, les hommes parlent de vigne et de vin. Le sang de la terre raconte l’Histoire et bonifie les histoires. Porteur de 3 AOC et de 5 IGP, ce territoire est unique et fier de ses terroirs d’une grande et belle diversité. Les influences maritimes du littoral façonnent des vins frais, souples et élégants. La garrigue inspire, quant à elle, les vins d’arrière-pays du côté de Caux, Pézenas, Nizas, Montagnac et Tourbes. Charpentés, puissants, généreux, ils exhalent des saveurs et des senteurs peu communes dont le souvenir vous accompagnera toute cette année… le temps de vous retrouver en 2017 dans nos domaines et caves coopératives pour d’inoubliables soirées.

Histoire

Terre naturelle d’accueil et de culture de la vigne, le Languedoc s’étend en un vaste amphithéâtre dominant la Méditerranée, des cimes pyrénéennes aux portes de la Camargue. Produit dès le VIe siècle avant J.-C. par les colons grecs, le vin de la Narbonnaise s’exportera dans tout l’Empire romain au point d’en devenir l’un des principaux fournisseurs. À la chute de Rome, alors que plus de la moitié de la vigne a été arrachée, l’église prend le relais des grands domaines antiques et prolongera la production pendant tout le Moyen-Âge au point de faire du vin une véritable science. Le XIXe siècle verra l’apogée de la viticulture languedocienne. Ce fut l’époque où l’aramon faisait “pisser la vigne”. D’improbables fortunes se forgèrent annonçant bientôt une crise de surproduction de laquelle émergea, après les révoltes de 1907, un mouvement coopératif qui marque de son empreinte l’urbanisme d’un très grand nombre de villages. Devenu au tournant du XXe siècle le plus grand Vignoble de France, le Languedoc fut longtemps considéré comme une région viticole de piètre qualité. Il fallut attendre les années 1970 pour voir planter des cépages nobles (carignan, mourvèdre, syrah, grenache, cinsault…). Combiné à une grande diversité de sols (schistes, grès, cailloutis, coulées basaltiques, marnes, argilo-calcaire…), cet encépagement explique la richesse des terroirs de cette région et le nombre de ses appellations (AOP et IGP) proposées en blanc, rouge, rosé et vins doux. Les vins du Languedoc expriment plus que partout ailleurs la générosité de cette région faite de contradictions, de sensibilités, d’amour et d’art de vivre. Ici, le vin c’est le sang de la terre et l’âme de ses habitants.

Terroir

Située au cœur du plus grand vignoble du monde, la Communauté d’Agglomération Hérault-Méditerranée présente une production viticole d’une grande richesse, elle n’accueille, en effet, sur son territoire pas moins de 3 AOC et 5 IGP. La plus ancienne Appellation d’Origine Contrôlée, et la toute première du Languedoc puisque classée en 1948, fut la Clairette qui s’épanouit sur des sols typiques de l’ère quaternaire, les terrasses villafranchiennes. C’est un véritable produit historique car les recherches archéologiques ont démontré que les Romains cultivaient déjà ce cépage. L’AOC Picpoul de Pinet a pris son envol en 2013 en se détachant de l’AOC Languedoc affirmant ainsi sa spécificité de vins aux larges influences maritimes. Façonné par les entrées humides du Golfe du Lion et de l’étang de Thau, le Picpoul se déguste au milieu des vignes les yeux dans la Méditerranée accompagné d’un plateau de fruits de mer auxquels il donne toute leur noblesse. Enfin, l’AOC Languedoc au sein duquel deux terroirs sont particulièrement représentés, le terroir de Pézenas et les Grès de Montpellier, affirme la robustesse de vins charpentés, gras, charnus, concentrés et à l’identité bien trempée. Reflet de leur environnement, les Indications Géographiques Protégées: “côtes de Thau”, “côtes de Thongue”, “coteaux du Libron”, “Vicomté d’Aumelas” et “Pays d’Hérault” proposent quant à elles une singulière palette de vins caractérisés par une expression aromatique généreuse et un équilibre gustatif d’une grande élégance. Implantées sur des sols calcaires ou de texture légère sablo limoneuse, voire de marnes graveleuses, elles expriment l’influence de l’étang de Thau ou de la moyenne vallée de l’Hérault. De domaines en caves coopératives, nos vignerons cultivent l’alicante, l’aramon, le bourboulenc, le piquepoul, le terret, le vermentino, la clairette, la roussanne…. tous ces cépages dont le nom raconte une histoire, évoque un territoire et vous parle de plaisir.

Appelations

Les Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) font ressortir la typicité de leur terroir; les Indications Géographiques Protégées (IGP : anciens Vins de Pays) sont issues de communes bien déterminées. Elles identifient une production de vins régionaux dont la qualité est, depuis plus de 50 ans, en constante amélioration.

Les AOC

Elles ont les exigences les plus fortes et sont l’expression de leur terroir, chaque parcelle étant délimitée selon des critères spécifiques comme la nature du sol, l’exposition…
Les vins rouges et rosés de l’AOC Languedoc sont issus des cépages languedociens: grenache noir, mourvèdre noir, syrah noire, carignan noir et cinsault noir et sont des vins gourmands, aux notes de fruits rouges et d’épices qui accompagnent les entrées, les grillades…
L’AOC Languedoc existe également en vins blancs, issus d’au moins deux cépages dont les plus courants sont le grenache blanc, la clairette blanche, le piquepoul blanc, la roussanne blanche, la marsanne blanche et également le terret blanc, cépage ancien de notre territoire. Vins AOC blancs caractéristiques de notre territoire L’AOC Clairette du Languedoc, reconnue dès 1948, est un vin blanc mono cépage issu de clairette blanche, et se décline en sec, moelleux ou plus rarement rancio. L’appellation peut être complétée par la commune d’origine comme la Clairette d’Adissan. Le vin moelleux se conjugue parfaitement aux saveurs ”sucré salé” des ”Petits pâtés de Pézenas”. L’AOC Picpoul de Pinet issue du cépage Piquepoul blanc, est le vignoble blanc le plus étendu de la région. Vin Délimité de Qualité Supérieure (VDQS) en 1954, puis AOC Coteaux du Languedoc en 1985, il a obtenu au début de l’année 2013 l’Appellation d’Origine Contrôlée Picpoul de Pinet. Sec et fruité, doté d’un équilibre caractéristique sur la fraîcheur, il accompagne les fruits de mer de l’étang de Thau ou les poissons de Méditerranée. Vins AOC rouges Les AOC Languedoc Pézenas, reconnue depuis 2007 et Languedoc Grès de Montpellier, reconnue depuis 2003, sont élaborées à partir des mêmes cépages que l’AOC Languedoc, avec des conditions de production encore plus strictes (rendements très limités), qui assurent la meilleure expression du terroir. De couleur intense, les vins ”Pézenas” sont concentrés et subtils, marqués par les épices et une belle minéralité ; ils accompagnent les viandes cuisinées. Les vins ”Grès de Montpellier” sont généreux et ronds aux accents de fruits rouges très mûrs et se marient aux rôtis, au canard…

Les IGP

Cette dénomination s’applique à la totalité du territoire d’un ensemble de communes; un cahier des charges garantit l’encépagement, un degré alcoolique minimum, des rendements maximum… Aux cépages traditionnels sont venus s’ajouter des cépages issus d’autres ré- gions pour l’élaboration de vins rouges, rosés et blancs. Les IGP du territoire: Côteaux du Libron, Côtes de Thau, Côtes de Thongue, Hérault, Vicomté d’Aumelas.

Partagez